Le Mafé comme en Afrique

Le mafé est un plat emblématique de la cuisine sénégalaise, même si on peut le retrouver dans d’autres pays de la région.

Il est d’ailleurs originaire du Mali, appelé Tigua Degué au Mali.

On le reconnaît à sa sauce crémeuse à l’arachide avec de la tomate, des épinards, et plus ou moins relevée.

Traditionnellement, on écrase les arachides avec un rouleau en bois, ou au rouleau a pâtisserie, ou avec une bouteille.

Mais dans les villes on utilise la pâte d’arachide Dakatine dont la boîte est célèbre dans toute l’Afrique.

Mais je me suis servi de la pâte bio dont j’ai désormais l’habitude.
En ce qui concerne les légumes, on a le choix trouvé au marché, mais il y a souvent une base de carotte et de patate douce. et pour les protéines on utilise ici du seitan, accompagné de sorgho.
Pour donner une note acidulée et un peu de puissance à la sauce, J’ai aussi ajouté un peu de gingembre et de paprika fumé.
Sans me vanter, j’ai vraiment adoré le résultat :

vous aller vous régalez !

Qu’est-ce que le sorgho ?
Le sorgho, aussi orthographié “sorgo”, est une plante graminée originaire d’Ethiopie,

Il s’agit d’une céréale extrêmement résistante à la sécheresse ce qui fait qu’il est largement cultivé en Afrique, mais aussi en Inde et en Amérique du Sud. Selon les continents, il porte différents noms : “gros mil” en Afrique, “millet indien” en Asie, “blé égyptien” au Moyen-Orient par exemple.

Les atouts santé et nutrition du sorgho
Dépourvue de gluten, cette céréale est riche en nombreux minéraux et notamment en fer, en calcium et en phosphore. Le sorgho constitue par ailleurs une bonne source de protéines et de fibres alimentaires.

 

 

Le mafé est un plat mijoté typique des pays d’Afrique de l’Ouest.

Il est habituellement cuisiné avec de la viande ou du poisson.

On a créé pour vous une version végétalienne totalement gourmande.

Le beurre d’arachide croquant ajoute une touche délicieuse et apporte une texture super onctueuse.