Buddha Bowl, edamane, maïs, quinoa, avocat,

l’édamame.

En japonais, leur nom (prononcer « édamamé ») signifie “haricot branche”, car ces fèves sont récoltées en gousses avec leurs jeunes branches, avant complète maturité.

Quels sont ses atouts nutritionnels ?

“Il est riche en protéines de qualité et en fer, deux éléments intéressants pour les végétariens”, souligne Florence Foucaut, porte-parole de l’Association française des diététiciens nutritionnistes. Il permet de composer des assiettes sans viande équilibrées, en association avec des céréales (riz, quinoa), des légumes verts et un peu de jus de citron ou de persil, dont la richesse en vitamine C favorise l’absorption du fer végétal.

“Il est bien pourvu en calcium, et parfait pour assurer une bonne croissance osseuse et dentaire chez les jeunes”, et contients des acides gras polyinsaturés, excellents pour le système cardiovasculaire. ajoute notre expert.

Buddha Bowl, édamane, maïs, quinoa, avocat, choux, haricots blanc, tofu au paprika

Le Buddha Bowl (ou Bouddha Bowl) se décline généralement sous une forme végétarienne, mais pas que ! Il se savoure à tout moment de la journée.

Sur quels principes repose la recette de cette préparation qui réunit de plus en plus d’adeptes ?

Il s’agit d’un plat « tout-en-un ». On réunit dans un grand bol creux différents légumes, des féculents, des graines ou des céréales, des oléagineux, de la sauce… Et ceci dans des mélanges de textures savoureusement agréable, de cru et cuit, de moelleux et croustillant…. :

Le Buddha Bowl varié et équilibré regorge de fibres, de vitamines et de minéraux, avec tous les bienfaits que cela suppose pour la santé. Il est l’allié de ceux qui tiennent leur ligne et a leur forme.
Il s’inscrit dans le bien manger, d’une nourriture saine, réconfortante qui soigne et le corps et les papilles gustatives.

Et son nom vient tout simplement de la forme du ventre du Buddha chinois, bien bombé, tout comme les bols “bowl” remplis des divers aliments.