Pierogis et choucroute à la crème, comme en Pologne

Les “pierogi ruskie” sont des raviolis d’origine polonaise, Afin de bien réussir des pierogis, il faut s’assurer qu’on a du temps devant soi. Lorsque que l’on est prêts à s’initier à cette spécialité polonaise.

Réaliser à la main comme les grands-mères polonaises l’ont toujours fait, avec
une farce à base de pommes de terre cuites, fromage frais, oignons…
Normalement il faut un fromage blanc typiquement polonais, mais ici dans notre recette ce sera un délicieux fromage végétal.

Choucroute à la crème légère d’avoine en accompagnement et lardons de tempeh fumé

La choucroute est un chou découpé en lanières ayant subi une fermentation lactique dans une saumure.

Il s’agit d’un plat qui se consomme dans de nombreux pays du monde, de la Chine en passant par la Russie, le Luxembourg et l’Allemagne.

En France, la choucroute garnie est un des symboles de la cuisine alsacienne. Conviviale et généreuse, elle désigne un plat composé de choucroute, de lard, de saucisses, de pommes de terre, de quoi affronter les températures hivernales !

La choucroute est donc ce qu’on appelle un légume lacto-fermenté. Elle est riche en vitamines, surtout B (dont la B12), C et PP, ainsi qu’en minéraux (potassium, calcium et magnésium). Elle agit favorablement sur la flore intestinale, qu’elle contribue à régénérer par un apport en probiotiques. Elle regorge de fibres molles, faciles à digérer et qui facilitent le transit. Peu calorique avec seulement 30 kcal/100 g (crue), elle présente un pouvoir rassasiant très élevé. Son goût légèrement aigre est relevé par un apport en sel, en clous de girofle ou de poivre.

Elle permet de renforcer les défenses immunitaires, d’équilibrer la flore intestinale, de réguler le transit intestinal et de lutter contre la fatigue.