Feijoada comme au Brésil

11.50 

Autrefois, le plat des esclaves, importé par les Portugais, la feijoada est souvent servie le samedi au restaurant.

Il faut bien compter deux jours avec le trempage des haricots  pour préparer ce plat sans précipitation, qui est vraiment un plat de week-end !

Présentation:

Épluchez les oranges (destinées à alléger la digestion) et coupez-les en tranches fines. Déposez-les dans plusieurs récipients pour les répartir sur la table.

Disposez la farofa sur la table.

Faites réchauffer le riz et le chou. Déposez-les aussi à table. Disposez les haricots en sauce dans un grand plat.

Traditionnellement, on sert la feijoada avec de la caïpirinha (attention à l’abus d’alcool !), mais vous pouvez aussi l’apprécier avec un vin argentin ou chilien.

 

 

Recette traditionnelle de la cuisine brésilienne et plat populaire brésilien par excellence.

Découvrez cette spécialité savoureuse.

Les haricots (feijão) représentent déjà une couleur locale,  en observant les accompagnements servis avec ce plat mijoté la pluralité de la société brésilienne à travers sa cuisine surgit.
Les Brésiliens ont pour habitude de manger ce plat avec du riz blanc(arroz), d’origine asiatique, mais qui a été introduit par les premiers colons portugais. Dans l’assiette, la farine de manioc (farofa, cette poudre savoureuse fait office de pain au Brésil, car elle permet d’absorber le jus des plats. ) est également présente en symbole de l’héritage culinaire des indiens d’Amazonie.  Les petits quartiers d’oranges aident à faciliter la digestion de ce plat plutôt copieux pour une destination tropicale et le chou vert, coupés finement et sautés dans de l’ail, apporte également un peu de légèreté. dans notre recette la viande est remplacée par du seitan maison.